Vogue Fashion Night 2011 à Paris: Un événement ouvert à tous, destiné au « grand public »? (mots d’Emmanuel Alt ici). Pas sûr. Comme le dit la rédactrice en chef, c’est une soirée « ASSEZ grand public » et « la mode et les boutiques de luxe » NE SONT PAS « ouvertes à tous ».

Je vous propose aujourd’hui de revenir sur ma petite balade à la Vogue Fashion Night en compagnie de chéri. Mûnis de notre invitation Vogue (dans le numéro de Septembre) qui donne normalement « accès à tous les magasins participants » (je cite du carton d’invitation), on est donc arrivé au triangle d’or parisien, moi toute excitée de faire découvrir de plus près le monde de la mode à chéri qui ne s’y intéresse pas du tout!

Carton d'invitation vogue fashion night 2011

Pourquoi aller dans des boutiques de luxe, me direz-vous, si je n’achète jamais des articles aussi chers? (Un jour peut-être? dis-je rêveuse… mais pour l’instant je conserve le statut d’étudiante fauchée). Tout simplement parce que j’admire les belles choses, et certaines boutiques et leurs créations sont des oeuvres d’art qui nous inspirent. Mais l’inspiration ne vient pas uniquement de ces collections inaccessibles au commun des mortels, mais vient dans la rue, où les gens ont pris un malin plaisir à s’habiller! Je n’ai pas pris de photos de l’intérieur des boutiques- sans autorisation, je trouve ça déplacé- et pas beaucoup de l’extérieur non plus à cause de la foule.

Par ailleurs, je n’ai pas la prétention de vous donner le programme de cette soirée (disponible sur le site de Vogue). Notre périple a commencé dans la boutique Majé, rue Pierre Charon, où on a été accueilli chaleureusement avec du champagne, et comme on était parmi les premiers on a eu droit à un petit sac. On s’est ensuite dirigé vers la sublime boutique Balmain, où on a pu rentrer, comme il était encore tôt. Car effectivement, au fil du temps, le carton d’invitation ne servait plus à rien, les invités des boutiques passaient en premier.

Petite photo devant Courrèges:

Tapis rose courrègesOn voulait ensuite aller chez Chanel, mais après un petit tour chez Chanel joaillerie qui accueille avec champagne, cocktail, toasts au foie gras, canapés au saumon, on s’est retrouvé à la fin d’une longue file devant la boutique principale: au bout de 30min d’attente, on n’avait pas avancé d’un cm, et une dame qui était là l’année précédente nous annonce qu’ils font passer les VIP en priorité, et qu’on pouvait attendre jusqu’à 22h (il était 19h!).

Quelques photos pour vous montrer le monde et la magie de l’avenue Montaigne, surtout la nuit.

Demi-tour donc, pour nous diriger ensuite vers Barbara Bui, où je voulais surtout voir le nail bar d’Essie. Presque 1h d’attente pour essayer le vernis (j’aurais pas du attendre, mais au bout de 30min quand on trouve que c’est trop long, on se dit « on n’a pas attendu 30min pour rien, vaut mieux rester »). On y a croisé Greg Basso. Après l’attente, on a quand même eu droit à un petit sac en cadeau, dont je vous montrerai le contenu bientôt! Petite visite à Dolce & Gabbana, où la collection est très étoilée! On voulait ensuite manger des glaces chez Giuseppe Zanotti en regardant leur superbe collection, mais on s’est fait recaler, car l’accès était réservé au VIP… Grand public, donc? Non, on passera notre tour. Le concept de la VFN est intéressant, mais le monde du luxe reste lointain pour le public. Si vous souhaitez voir les looks sélectionnés par Vogue, allez voir ici, il y a de très belles pièces. Quelques photos pour finir:

Sac majé vogue fashion night

Vogue fashion night cadeau barbara bui

look Vogue fashion night

Haut: Zara / Slim: Gap / Boots: Zara / Foulard: H&M

Related posts:



Evénements, Evénements, Loisirs, Mode | 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *