White Bird, sortie le 15 octobre 2015

74576c7b-72e4-444a-b65d-0040100062c7-2

Un film de Gregg Araki, avec Shaileen Woodley, Eva Green, et Christopher Meloni.

Bande-annonce:

Synopsis:

« Kat Connors a 17 ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Alors qu’elle découvre au même moment sa sexualité, Kat semble à peine troublée par cette absence et ne paraît pas en vouloir à son père, un homme effacé. Mais peu à peu, ses nuits peuplées de rêves vont l’affecter profondément et l’amener à s’interroger sur elle-même et sur les raisons véritables de la disparition de sa mère… »

Avis:

Avec la vague de sorties au cinéma cette semaine, vous passerez peut-être à côté de la sortie de White Bird, le nouveau film de Gregg Araki qui est pourtant pas mal. N’ayant pas vu le film, je vous livre aujourd’hui la critique de mon chéri qui a aimé le film:

White Birdadapté du roman de Laura Kasischke Un oiseau blanc dans le blizzard, vous plonge dans un univers trouble; l’adolescente Kat Connor ne semble guère affectée par la soudaine disparition de sa mère (Eva Green), alors qu’elle est impliquée dans une histoire d’amour, dans laquelle le spectateur s’engouffre, vivant en même temps que le personnage des moments d’insouciance de l’adolescence représentés dans les actes, mais aussi dans les mises en scènes sublimées par la musique et les couleurs.

2014-07-07-04-51-26_photo_gr

Le duo mère/fille est bien réussi surtout avec la sublime Eva Green, qui malgré sa disparition et donc son absence est bien présente pendant tout le film. En effet, son aura semble y régner partout alors même que sa fille se dit ne pas être troublée par son absence. Certaines scènes sont cependant vraiment longues, mais nous révèlent des passages intimes et sombres. Le mystère subsiste pendant tout le film, alors que l’on s’imagine des hypothèses sur la mystérieuse disparition. Un film poétique dont la fin vous surprendra certainement.

2014-07-07-04-46-55_photo_gr

Related posts:



Cinéma / musique, Loisirs | 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires pour “[Critique] White Bird

  1. Stéphanie

    Mon commentaire arrive un peu tard mais perso j’A-DO-RE ce film. C’est une atmosphère à part entière, un petit ovni dans cinématographique je trouve. Et on est tenu jusqu’au dernières minutes, le mystère reste entier. Je le recommande vivement :)

    Répondre