The Ryan Initiative, sortie le 29 janvier 2014

Un film de Kenneth Branagh, avec Chris Pine, Keira Knightley, Kevin Costner, Kenneth Branagh…

Bande-annonce:

Synopsis:
« Ancien Marine, Jack Ryan (Chris Pine) est un brillant analyste financier. William Harper (Kevin Costner) le recrute au sein de la CIA pour enquêter sur une organisation financière terroriste.
Cachant la nature de cette première mission à sa fiancée (Keira Knightley), Jack Ryan part à Moscou pour rencontrer l’homme d’affaires (Kenneth Branagh) qu’il soupçonne d’être à la tête du complot.
Sur place, trahi et livré à lui-même, Ryan réalise qu’il ne peut plus faire confiance à personne. Pas même à ses proches. »

Mon avis:
En rentrant de vacances, j’ai trouvé dans ma boîte aux lettres une enveloppe étrange. Intriguée, je l’ouvre et je découvre un téléphone Nokia avec une carte et un message: « Call Cornerback, you’ve got 85 seconds! ». Paniquée, j’allume le téléphone, je compose un code PIN au hasard (0000), et là je reçois des messages mystérieux, me demandant de calculer un point de rendez-vous. C’est alors que j’ai du assumer le rôle d’agent secret.
Mission 1: Je devais confirmer ma présence à Cornerback.
Mission 2: Je devais réserver une voiture avec chauffeur privé Uber, en utilisant un code secret, afin de me conduire à la destination qui était à deviner.
Mission 3: Je devais me présenter à l’heure, munie de ma carte The Ryan Initiative (ci-dessous) qui serait mon sésame.
Mission 4: Je devais y aller habillée, car je ne savais pas sur qui je pouvais tomber.
En attendant patiemment l’heure du rendez-vous, j’ai eu la chance d’être accompagnée d’un mentor, si je répondais rapidement à un SMS.

The Ryan Initiative Operation

C’est ainsi que j’ai pu profiter d’une voiture avec chauffeur, pour enfin rencontrer Cornerback, qui nous a accueilli avec pop-corn et champagne, et des petites surprises (une carte pour une dégustation de vin, et un flacon de parfum Coco Mademoiselle de Chanel).

Me sentant l’âme d’un agent secret, j’ai donc eu la chance de découvrir en avant-première le film The Ryan Initiative. Le personnage de Tom Clancy nous revient dans ce thriller truffé d’action et de rebondissements. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le film n’est pas une adaptation d’un des romans de Clancy, mais inspiré de son personnage uniquement. Nous faisons donc la connaissance de Jack Ryan, incarné par Chris Pine, qui se situe d’emblée en marge des autres espions. En effet, Ryan est un intellectuel qu’on découvre d’ailleurs à l’université au début, il n’a pas d’entrainement physique d’agent (outre que son entraînement de militaire, fonction qu’il assume après le 11 septembre), et se différencie des autres par ses talents de réflexion qui le place en avance sur ses ennemis.

JACK RYAN

Le début du film est intéressant et nous plonge dans les débuts de Ryan, un simple étudiant qui sera recruté par la CIA, et qui se retrouve malgré lui dans des situations difficiles. Contrairement aux autres agents que l’on connait au cinéma, Ryan est inconfortable avec cette fonction, et son premier meurtre que l’on partage avec lui dans le film est troublant. J’ai trouvé que Chris Pine incarnait bien ces hésitations du personnage, qui ne veut s’impliquer dans une mission sur le terrain, mais puisqu’il est censé représenter un personnage non entrainé, qui travaille dans un bureau, il était bien trop musclé (mais ce n’est pas pour déplaire au public féminin!).

DL1_1677R

Heureusement, il est soutenu par son mentor, Kevin Costner, dans le rôle de Harper, qui comme vétéran l’entraîne à la CIA, et le guide dans sa première vraie mission. L’autre personnage important est celui de Cathy, la fiancée de Ryan, jouée par la sublime Keira Knightley, qui représente la femme en détresse. Elle ne comprend pas la réaction de son compagnon, qui est distant et l’abandonne et lorsqu’elle découvre la réalité, sa réaction est surprenante, étant soulagée. Elle se propose même de faire diversion et se met en danger en étant aux côtés du criminel russe. Le doute aurait pu subsister un peu plus longtemps dans le couple au point de se demander si elle est sincère, ou si elle n’est pas espionne elle-même, mais cette piste n’est pas explorée dans le film. Le réalisateur Kenneth Branagh incarne lui-même le rôle du russe Viktor Cherevin à merveille.

JACK RYAN

GRN_6591

The Ryan Initiative vous propose donc de suivre la mission de Ryan, de Londres, en passant par New York, à Moscou. Les scènes ont été filmées dans les villes en question, ce qui donnent une vision réaliste. Le film lui-même est inscrit dans la modernité avec un nouveau type de terrorisme, et l’arme technologique. La comparaison avec d’autres films d’espionnage tels que James Bond est inévitable, et on ne peut qu’être déçu. The Ryan Initiative a pour ambition de divertir, avec de l’action, qui est bien mise en scène puisqu’on est embarqué par ce rythme effréné. Pourtant le début du film commence bien en nous montrant le jeune homme intelligent, qui décide de servir son pays, mais l’action rattrape vite la complexité de l’intrigue. Le suspense est présent par moments, et il n’y a pas qu’une succession de scènes d’actions, mais une réelle structure, avec au coeur la relation du couple, et un jeune homme en proie à des doutes. Finalement, y a-t-il « beaucoup de bruit pour rien »? The Ryan Initiative vous offre dans tous les cas un bon film d’action, avec un excellent casting, pour se divertir sans prise de tête.

Dites-moi, avez-vous vu le film, ou irez-vous le voir?

JACK RYAN

Related posts:



Cinéma / musique, Loisirs | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *